top of page

DOSSIER SPECIAL: Les compléments et l'insuffisance rénale

img_0084.png

Insufisance rénale

Le rein est un organe essentiel pour le cheval, comme pour l'homme. Il assure la filtration du sang et permet ainsi de le débarrasser d’un grand nombre de substances indésirables et de déchets produits par l’organisme. Il participe également au maintien de l’équilibre du milieu interne, essentiel à la vie, en contrôlant le volume et la composition des liquides corporels. Les reins font office de filtre pour l'organisme. Les toxines, mais aussi les composés chimiques et médicamenteux en excès sont acheminés par le sang vers les reins, puis évacué par les urines. 

Lorsque les reins ne fonctionnent pas à leur plein potentiel, on peut dire qu'il s'encrasse, à l'image du filtre d'une piscine. Le sang s'épaissit alors et entraîne des troubles circulatoires. Les toxines acumulées stockées dans la vessies créent des infections urinaires qui peuvent parfois remonter jusqu'aux reins eux-mêmes. On parle alors de pyélonéphrite. 

Comment reconnaître un trouble rénal chez le cheval? 

DIFFICULTE A URINER
 

Votre cheval fera plus facilemment le dos rond pour se soulager de la douleur causée par le trouble rénal. Il restera campé plus longtemps avant de réussir à uriner, et parfois, conservera les postérieurs étirés à l'arrière même après avoir fini. Les urines changent aussi parfois de couleur et présente une odeur forte.

ERUPTIONS CUTANNEES


Lorsque les toxines ne peuvent plus être évacuées par les reins, le corps trouve d'autres voies d'évacuation, telle que les pores de la peau. Votre cheval peut alors présenter des pertes de poils, des boutons ou des croûtes, ou de la dermite, si le phénomène est généralisé. Le poil est généralement terne.

PIEDS EN MAUVAIS ETATS 

L'autre voie d'évacuation des reins qui sont en difficulté, ce sont les pieds. Les toxines sont envoyées vers le pied qui est poreux et constitue une voie de sortie. Les fourchettes peuvent alors perdre en état, présenter des signes de pourriture et sentir mauvais. Lorsque le sang est trop épais et que la circulation sanguine est perturbée, les tissus du pieds ne sont plus correctement irrigués et nécrosent. Le processus inflammatoire tend à régénérer tant bien que mal ces tissues, on parle alors de fourbure.

PERTURBATION DIGESTIVE

La manière la plus efficace pour le corps de détoxer est de jeûner. En cas de trouble rénal important, votre cheval perd donc naturellement de l'appétit. Il présente aussi un taux d'acidité élevé dans l'organisme, du fait des toxines présentes dans le corps. Cela peut entraîner des ulcères, accompagné parfois d'une respiration bruyante et douloureuse avec une dilatation des naseaux. Ceci apparait dans les phases aïgues et/ou de crise.

FIEVRE 
 

Dans les cas les plus avancés, le cheval peut faire des poussées de fièvre pour combattre la prolifération bactérienne et parasitaire qui n'est pas évacuée du corps. Ceci envie d'éviter une scepticémie (infection du sang et du système lymphatique).

Comment protéger les reins

L'EAU

​Les reins sont un filtre à eau. L'eau doit donc être limpide et abondante afin que le cheval puisse boire avec envie, en quantité suffisante. L'eau stagnante plus d'une semaine, particulièrement en saison chaude, permet le développement progressif de bactéries. La rouille est un composant qui fatigue également les reins et les solicite plus que nécessaire. Nous avons également constaté que disposer une pierre à sel dans le fond du bac d'eau permet une diffusion lente de sel, sans changer le goût de l'eau, tout en assainissant le tout.

LES VITAMINES​ NE COMPENSENT PAS UN MANQUE DE PROTEINES

L'alimentation du cheval, tout comme celle de l'humain, contient un équilibre précis entre les différents éléments qui la composent: les glucides, les lipides et les protéines en particulier. Si un aliment présente un déficit dans l'un de ces composants, c'est que l'apport alimentaire doit être diversifié. Voir le dossier complet sur la luzerne: www.julian-genny.com/luzerne

L'alimentation actuelle du cheval dans notre société est très riche en glucides du fait d'un apport important en céréales. Un manque de protéine vient empêcher un métabolisme optimal, car un apport équilibré entre glucide + lipide + protétine, est indispensable. Pour enclencher la digestion qui est rendue difficile, l'apport de complément vitaminé est malheureusement souvent préconisé en continu, pour forcer le métabolisme du glucide, qui ne trouve pas son homologue protéine, pour être métabolisé. 

La main de l'homme ne peut ajouter un complément vitaminé ne peut compenser un manque de protéine et ne peut palier le déséquilibre métabolique. L'excès de vitamine finit par créer un sydrome d'intoxication, épuise les reins et le foie et empêche le corps d'évacuer les toxines auxquels sont environnement le confronte. 

 

Comprendre l'action des vitamines

CURE DE VITAMINE POUR STOCKER POUR L'HIVER

Le corps peut stocker certaines vitamines et les utiliser plus tard. De ce fait, une cure de vitamines sur une semaine peut être bénéfique, s'il s'agit de vitamine liposolubles ou lipophiles. 
Car elles sont absorbables par le corps en combinaison avec un peu de lipides, comme l’huile d’olive. Le corps peut constituer un stock dans le tissu adipeux et le foie. A l'entrée de l'hiver, apporté un complément vitaminé permet au corps de stocker ce qui peut l'être, puis évacuer le reste s'il n'en a pas l'utilité.

Les vitamines solubles dans l'eau en revanche, celles qu'on appelle hydrophiles, se diffusent dans toutes les parties du corps contenant de l’eau, tel que le sang ou les espaces intercellulaires. Le corps ne peut pas stocker ces vitamines. En excès, le corps doit les évacuer par les reins, ou est contraint de les laisser stagner dans le sang si les reins sont saturés. Seule la vitamine B12 est une vitamine hydrophile que le corps peut stocker. 

Les vitamines de synthèse qui sont des copies de vitamines naturelles, avec de différences notables de constitution toutefois, ne sont pas correctement assimilables par le corps, quelles qu'elles soient, et sont à proscrire.

SATURATION - DANGER DE L'ADMINISTRATION EN CONTINU

Lorsque le foie est saturé de vitamines liposolubles et que le sang est saturé de vitamines hydrosolubles, le sang s'épaissit, tant par la présence de toxines qui ne peuvent être évacuées, que par la présence de vitamines et autres substances qui ne peuvent l'être non plus. C'est tout le système lymphatique qui est perturbé. S'en suivent les engorgements et autres symptômes évoqués précédemment. Nous constatons aussi une inflammation de toutes les voies intestinales et des ulcères. 

Dans certains cas, nous observons que ces substances s'accumulent même dans certaines zones du cerveau au point de générer des troubles nerveux et neurologiques. Le simple arrêt de compléments vitaminés dits CMV permet de rétablir en quelques jours la santé de l'animal et de voir ces troubles locomoteurs disparaître.

En bilan de biorésonance, nous avons été témoins de deux cirrhoses du foie provoquées par un excès de vitamine B12 et un excès de vitamine B1. 

1566396754_edited.jpg
Insufisance rénale
Symptômes
Où vont le vitamines
Action des vitamines

Articles et revues scientifiques sur les conséquences de ces excès vitaminés

(articles de médecine humaine qui s'appliquent à la médecine vétérinaire)

REVUES SCIENTIFIQUES VETERINAIRES BASEE SUR LES CHEVAUX: 

Mineral and vitamin intoxication in horses - PubMed (nih.gov)

REVUES SCIENTIFIQUES MEDICALES BASEE SUR LES HUMAINS: 


6 études scientifiques sur la toxicité des CMV sont disponibles sur "The National Library of Medecine" (le site gouvernemental de référence pour toutes les publications d'études scientifiques portant sur la médecine humaine ou vétérinaire aux États-Unis) et traitent spécifiquement de la toxicité des CMV pour les chevaux : ICI 

Le Guide Santé - Portail santé de référence - "Vitamines : carences et excès - de la carence au surdosage !"

Excès de vitamine D et toxicité par Larry E, Johnson, MD, PhD, University of Arkansas for Medical Sciences

Excès de vitamine A et toxicité par Larry E, Johnson, MD, PhD, University of Arkansas for Medical Sciences

Excès de vitamine E et toxicité par Larry E, Johnson, MD, PhD, University of Arkansas for Medical Sciences

Revue Médicale Suisse - Année 2014 - Néphrologie 419 - Risques rénaux des compléments alimentaires: une cause ignorée

ARTICLES DECRIVANT DES CAS D'INTOXICATION AUX VITAMINES DE SYNTHESE CHEZ L'HUMAIN

Le Journal des femmes: hypervitaminose et survitaminose

Le Figaro Santé - Fait divers - Mai 2019 - quand la prise de vitamine D entraîne une insuffisance rénale

Le Figaro Santé - Octobre 2011 - l'excès en vitamine peut-être dangereux

Destinations Santé - Excès en vitamine B6 et troubles neurologiques

Cas concret avant/après l'arrêt des compléments vitaminés, en l'espace de 10 jours


TROUBLE NEUROLOGIQUE SEVERE

 

Les soins permettaient de soulager cette jument sur 10 jours en encourageant les reins à fonctionner à leur maximum, mais les symptômes réaparaissaient. L'arrêt total des compléments vitaminés a permis d'obtenir les résultats ci-dessous. 

ULCERES SOIGNES ET DEGONFLEMENT DE L'ABDOMEN

272915269_347749287007190_6828260391980117381_n.png
271715909_3025794041019717_6413877546937189653_n.png
269708690_964857600809391_3353239823491513901_n.png
271918183_478805786969563_5929118011631277608_n.png
271913876_335102598519952_4479299536250213937_n.png
Cas concret
Articles
bottom of page