top of page
Rechercher

Au sujet des chiens qui ne supportent pas qu'un membre de la famille s'éloigne

Une info intéressante aujourd’hui au sujet des chiens qui ne supportent pas la solitude et ne supportent pas même qu'un membre de la famille quitte la maison, même si les autres membres restent à ces côtés.  

Les chiens qui présentent ce syndrome n'ont pas compris ce qu'est une maison. Pour eux chaque membre fait partie d'une meute qui doit se déplacer ensemble pour ne pas se perdre, comme ce serait le cas dans la rue. Ils ne réalisent que la maison est un point de ralliement où chaque membre revient systématiquement.

Dans ce type de situation, on doit leur expliquer ce qu'est une maison, leur expliquer que le lieu vous appartient, que vous avez l'adresse, et même un GPS. Que personne n'abandonne la meute, mais que chacun mène une mission puis revient.

Pour développer l'attachement au lieu, à la maison, laisser votre odeur dans l'entrée les aide, signe pour eux que vous marquez effectivement le territoire. Rien de mieux que vos chaussures (en meuble ou pas) dans l'entrée, pour nous permettre d'illustrer cette notion qu'on leur transmet.

Les chiens qui ont connu un passage de vie dans la rue sont d'autant plus sujet à ce type d'attitude que le lien avec leur congénères dans la rue et leur sécurité également, devaient être préservées par cette proximité et ce soutien constant dans tous les déplacements vers les lieux hasardeux permettant de se nourrir et de survivre.

Nous avons pensé que ce trait psychologique des chiens marqués par ce syndrome vous intéresserait.





10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page