top of page
Rechercher

Le système lymphathique, le réseau de nettoyage de l'organisme

Le système lymphatique a longtemps été écarté de la compréhension de la santé, alors qu'il est central et en est l'acteur principal, aux côtés du système immunitaire.


Aujourd’hui, son implication dans le nettoyage de l’organisme, l’immunité, mais aussi l’équilibre hormonal a été mis en évidence. Le système lymphatique est l'autoroute par laquelle tout est acheminé dans le corps, ou évacué, selon la nécessité.


L’organisme est constitué à 70% d’eau. Cette quantité de liquide est en majeure partie située à l’intérieur même de chaque cellule et dans l’espace intercellulaire qui sert de réserve aux cellules et aux vaisseaux. Le restant se concentre dans le sang et la lymphe, les deux systèmes circulatoires de l’organisme, qui fonctionnent en parallèle. Le système lymphatique comprend tous les vaisseaux lymphatiques, mais aussi les organes lymphoïdes, comme la rate, le thymus, la moelle osseuse, les amygdales, l’appendice et l’ensemble des ganglions lymphatiques.


Il joue de ce fait un rôle majeur dans les défenses immunitaires du corps. La lymphe non seulement achemine les globules blancs et les cellules dans les zones nécessitant une intervention immunitaire, mais elle épure également l’organisme de ses agents infectieux, de débris cellulaires et de corps étrangers, une fois qu'ils ont été identifiés et neutralisés.


Le sang circule dans l’organisme grâce à une pompe – le cœur –, secondée par le foie mais aussi les pieds qui, par leur pression sur le sol, favorisent le retour veineux. (Ce n'est pas pour rien que l'on vous encourage constamment à déferrer vos chevaux qui, par la présence de fourchettes dans leurs 4 pieds, disposent littéralement de 5 cœurs).

La circulation lymphatique, en revanche, n’a pas d’organe propulseur. La lymphe circule très lentement grâce aux contractions musculaires venant de l’activité physique, de la respiration ou du péristaltisme qui créent une pression sur les vaisseaux lymphatiques et aident ainsi à la circulation du liquide. S'assurer que son animal se déplace suffisamment, ne passe pas 12 heures par jour sur un canapé, ou 20 heures dans un box, est donc une nécessité pour un bon fonctionnement lymphatique. L'activité physique est indispensable au nettoyage de l'organisme. Toute immobilisation totale, même en cas de convalescence, est donc à proscrire, car elle à l'origine d'œdèmes des membres inférieurs, provoqués par l’accumulation des liquides interstitiels qui ne peuvent pas être drainés par la circulation lymphatique.

La circulation lymphatique démarre dans les tissus périphériques, circule contre la gravité pour remonter vers la cage thoracique où elle rejoint finalement la circulation sanguine, après avoir été épurée par les ganglions lymphatiques. De ce fait une bonne circulation lymphatique n’est possible que si le retour veineux se fait bien, et vice versa.

Parlons des ganglions lymphatiques! La circulation de la lymphe jusqu'aux ganglions est indispensable. La lymphe ramène en effet tout agent microbien au niveau des ganglions lymphatiques qui vont les filtrer, avant de sécréter des cellules de défenses appelées "lymphocytes". Lorsqu'un ganglion est amené à filtrer une quantité importante d'agents pathogènes, il gonfle. D'où la sensation que l'on peut parfois avoir à la palpation au niveau des ganglions sous-maxillaires. Mais il y en a d'autre! Nous vous mettons ici en illustration les ganglions lymphatiques principaux des chevaux, par exemple.


La lymphe, en passant par les ganglions lymphatique, joue donc un rôle central dans la réponse immunitaire.


Si les dérèglements du système immunitaire sont de plus en plus fréquents, et que l'on voit de plus en plus de pathologies et allergies apparaître, c'est bien parce qu'il n'est pas aidé:


  • Excès de sucre et d'amidon chez les chevaux

  • Alimentation composée de farines animales ou viandes crues jonchées de bactéries chez les chiens

  • Eau insalubre dans de nombreux prés (bactérie, métaux lourds, pesticides et substances radio-actives détectées lors des tests)

  • Eau très chlorée dans les maisons, et perte de confiance sur les eaux minérales (scandale sur la présence de matière fécale)

  • Produits chimiques ingérés de façon chronique (vermifuges, vaccins, médicament dès l'apparition d'un symptôme, vitamines de synthèse créées en laboratoire pour palier à une alimentation de pauvre qualité)

  • Les parfums et détergents dans les maisons pour ce qui est animaux de compagnie


  • Si à cela on ajoute l'absence de mouvement (mise en box pour les chevaux, enfermement dans la maison pour chats et chiens)

  • Et les anti-inflammatoires, pour empêcher le réseau vineux de se dilater lorsqu'il est nécessaire d'accentuer la circulation sanguine et lymphatique pour mener un combat interne...


On obtient: la maladie!


L'absence de nettoyage du composé d'eau saline de nos cellules est d'ailleurs à l'origine de l'apparition de cancers. A comprendre que les cellules dysfonctionnent car elles sont intoxiquées et baignent dans un liquide devenue toxique. Parce que le système lymphatique est actif jour et nuit, et surtout qu’il ne dépend pas d’un organe en particulier mais plutôt de tout un équilibre, le soutenir est indispensable. Pour comprendre la santé, avant de vouloir faire taire le corps, aidons le système lymphatique à faire le nettoyage que l'on espère! Il doit être au cœur de nos préoccupations. Passez une bonne soirée!




93 vues0 commentaire

Comments


bottom of page