top of page
Rechercher

Les problèmes de vue chez nos animaux

De façon générale, nos animaux voient moins bien que nous. Les couleurs sont moins définies, les images sont plus floues, et souvent difformes et la luminosité des images est souvent moindre.

Mais lorsqu'il y a en plus de cela un trouble de la vue réel tel, un champ de vision tronqué (en haut, en bas, en latéral ou pour les chevaux, en vision arrière), une vue floutée, une vue opaque, une vue sombre, ou plus encore, une myopie: la vie d'un animal peut devenir vraiment compliquée et difficile pour nous à interpréter.

La myopie chez les animaux a par exemple tendance à leur donner une mauvaise notion des distances. Ils voient les choses beaucoup plus près qu'elles ne sont en vérité! Cela rend souvent ces animaux craintifs et persuadés qu'une simple main levée (pour s'attacher les cheveux, se moucher, ou mettre son téléphone à son oreille), avait en vérité pour but de les viser en pleine figure.

Ces animaux ont aussi une notion erronée des trajectoires. Ce qui les longes et trace une ligne parallèle à leur trajectoire est souvent vu comme arrivant de biais sur eux. S'ils sont des chiens, ils vont courir après les voitures et penser réussir à les éloigner et faire défier leur trajectoire.

S'ils sont un cheval, le tracteur qui longe la carrière peut donner l'impression de leur rentrer dedans. Ils peuvent parfois aussi penser qu'un cheval qui partage le même paddock de détente qu'eux ou le même manège, est en voie de leur foncer dessus. A l'obstacle, ils accélèrent car ils sont convaincus que les obstacles arrivent trop prêts et il essayent alors de partir sur des foulées longues afin d'en enlever une. Ils peuvent être aussi très perturbés par les portes qui s'ouvrent et craindre les passages de portes. Ils sont aussi souvent mal à l'aise dans le van et les zones ombragées. Il n'aiment pas être montés à la tombée de la nuit et son sur l'oeil en forêt.

Pour les chats, c'est encore différent. Tout ce qui est vertical donne l'impression de basculer et de leur tomber dessus. Ce qu'ils me montre me rappelle souvent les images psychédéliques de dessins animés tel que Alice au pays des Merveilles. Tout semble instable et les barreaux (dans les cages d'escaliers ou les barrières), les pieds de tables, les jambes des humains parfois, les humains qui se lèvent ou sont très grands, les portes de four et de lave vaisselle qui s'abaissent, le fenêtre qui s'ouvrent etc. sont source de grande angoisse.

Ces chats là sont plus à l'aise lorsqu'on est assis et immobiles ou allongés, que lorsqu'on est debout et qu'on marche. Lorsqu'un champ de vision est manquant, tous les animaux ont tendance à penser que ce qui arrive dans leur champ de vision restreint, en face d'eux, est arrivé soudainement, d'un bond, ce qui veut dire pour eux qu'il y avait une intention de surprendre ou de nuire, car aucun préavis n'avait été donné (comme si leurs congénères bondissaient sur eux comme on bondit sur une proie).

Ces animaux-là peuvent facilement attaquer leurs congénères sans qu'aucune raison valable ne soit visible de l'extérieur. Ils pensent simplement se défendre, à cause de cette mauvaise interprétation du comportement de leurs semblables.

Je pourrais vraiment écrire un livre sur les conséquences des différents troubles de la vue sur le comportement animal. Il y aurait tellement à dire!

Post soin de Julian, il faut compter 3 à 4 semaines pour que la vue s'améliore.

Voilà, ce post me paraissait vraiment important! Car ce type de cas de figure est souvent peu considéré, d'autant qu'il n'est pas diagnosticable par un examen vétérinaire. Or la compréhension de ces phénomènes est pourtant libératrice...et la résolution du souci, par les soins, change aussi la vie!



53 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page