top of page
Rechercher

Top 10 des raisons pour lesquelles les chevaux ne se laissent pas attraper au pré

Top 10 des raisons pour lesquelles les chevaux ne se laissent pas attraper au pré

RAISON NUMERO 1: L'activité qu'on leur propose ne leur plaît pas. On parle alors en CA du grand pourquoi ? Et qu'est ce qu'on peut faire d'autre ou comment la pratiquer différemment. Si l'activité est un vaccin, un vermifuge ou un passage avec le dentiste, on leur explique aussi pourquoi cela a lieu et on essaye de le faire dans les conditions qui leur conviennent.

RAISON NUMERO 2: La fatigue. Ca peut être lié à un mauvais sommeil, à un trouble alimentation ou à un souci de santé. On identifie en séance lequel des 3 est à l'origine de la fatigue.

RAISON NUMERO 3: Des douleurs. Elles peuvent être chroniques ou liées au matériel utilisé. Parfois changer l'équipement suffit à transformer le rapport à la sortie.

RAISON NUMERO 4: Une peur liée à un lieu de passage ou à un lieu où il faut rester. Exemple: peur de passer devant le chien en allant vers l'écurie. Peur du tracteur garé plus loin. Peur que le leader ne morde les fesses de jalousie pendant que notre humain ouvre et referme la porte. Peur de l'espace de pansage parce qu'il y a outil qui s'y trouve et fait du bruit etc. Le souci n'est donc pas toujours l'activité, mais parfois c'est l'entre 2. Plus rarement des chevaux on exprimé s'ennuyer au pansage ou ne pas aimer ça. Ou ne pas aimer donner les pieds. Leurs humains ont alors appris à rendre le pansage minimaliste. Ou je travaille en séance sur le fait de donner les pieds, le pourquoi etc.

RAISON NUMERO 5: Un trouble de la vue. Ces chevaux là ont tendance à fuir puis s'arrêter attendre et fuir de nouveau. Il suffit alors de changer votre ange d'approche pour régler le souci. Ne pas hésiter à faire un détour pour arriver de face ou arriver de gauche ou de droite selon les besoins du cheval.

RAISON NUMERO 6: Un traumatisme passé avec le licol. Cheval attrapé au lasseau, qui continue de voir le licol comme un outil d'agression. Cheval qui a tiré au renard très jeune et associe le licol à l'équivalent de menotes pour nous. Certains se font mal avec également. Encore un autre cas de figure: certains chevaux sont braqués contre le licol parce qu'il fait des cliquetis (quand les partie métalliques s'entrechoquent. Ça c'est une hypersensibilité auditive qui le génère. Alors le licol éthologique sera plus adapté dans ce type de cas.

RAISON NUMERO 7: Pas envie de quitter les copains. Par esprit grégaire, par besoin de les protéger ou de se sentir protégé.

RAISON NUMERO 8: Envie de continuer de manger. Impression qu'un repas surprise peut arriver d'un moment à l'autre et qu'il pourrait manquer ce privilège. On doit alors leur expliquer qu'ils sont sollicités en dehors des repas uniquement (et bien s'y tenir pour qu'ils ne se sentent pas trahis). Associer la sortie aux carottes et pommes même avant le travail pour ces chevaux là est une très bonne chose.

RAISON NUMERO 9: Le mauvais temps! Travailler dans le froid ou sous la pluie, ou pire, par fort vent, ça ne les réjouit pas plus que nous!

RAISON NUMERO 10: La personne qui va les chercher n'est pas dans de bonnes dispositions (mauvaise humeur, tristesse ou anxiété, agacement) ou parfois en compagnie d'entités (que les chevaux ressentent et voient parfois). Plus rarement, elle ne leur plaît pas pour des questions de caractère ou d'odeur: parfum trop fort par exemple pour certaines femmes ou changement soudain de déodorant. Le cheval ne reconnaît plus son humain. On est obligés de leur expliquer comment l'humain peut en effet changer d'odeur.

J'espère que ce nouveau top 10 vous sera utile cette fois encore. Pour d'autres thèmes n'hésitez pas à faire vos demandes en commentaires

Passez une belle journée !

 Retrouvez nos top 10 des raisons sur www.julian-genny.com dans la rubrique "articles"



12 vues0 commentaire
bottom of page