top of page
Rechercher

TOP des raisons évoquées par les chiens agressifs

Et voilà le top 10 très attendu des raisons évoquées par les chiens qui sont agressifs avec leurs congénères



RAISON 1: Une vue qui baisse soudainement. L'insécurité qui en résulte génère un grand stress et dans certains cas, le chien juge même les autres responsables du fait qu'il voit soudainement flou et ne comprend pas forcément que cela vient de ses propres yeux. En séance DUO comportement on leur explique ce qu'il se passe et Julian travaille à améliorer la vue. Ces chiens-là sont souvent plus réactifs d'un côté que de l'autre lorsque un oeil est plus atteint que l'autre.



RAISON 2: Une mauvaise expérience passée, dont vous n'avez pas forcément conscience. Il y a bien sûr le souvenir d'une agression dont vous avez été témoin. Mais il peut parfois y avoir eu un évènement au sein même de la portée, ou un chien impressionnant à un portail qui, sans aller jusqu'à mordre, va faire prendre conscience à votre chien qu'un congénère peut être un danger potentiellement mortel. Pour cette raison, je vous recommande d'éviter de passer devant les portails des chiens qui gardent leur maison avec virulence.



RAISON 3: Certaines races ont été sélectionnées dans le passé pour faire du combat. Il peut en résulter une génétique qui s'exprime malgré la volonté du chien, et parfois, un discours venant de la maman qui ressemble souvent à "nous, dans la famille, on ne se laisse pas faire!" Dans ce type de cas il faut déconstruire le mythe familial et travailler sur l'équilibre émotionnel du chien et son rapport à l'autre.



RAISON 4: Un besoin de défendre son humain. Le défendre de quoi ? Ils ne savent pas eux-mêmes toujours. Mais il savent qu'au bout de la laisser, leur rôle est de protéger l'humain de tout ce qui viendrait de l'extérieur. Ces chiens-là sont souvent issus de lignées de travail, malinois, bergers allemands, ou croisements incluant cette race. Les chiens qui rentrent dans ce cas de figure sont généralement moins réactifs en liberté, car s'ils ne sont pas tenus en laisse, ils n'ont pas l'impression d'avoir cette mission. Dans ce type de cas, une longe très longue et NON tendue aide à ce que le chien se détende et sorte de sa mission de "garde du corps".



RAISON 5: Un chien en face qui sent le parfum. Cela se produit d'autant plus lorsqu'un animal ne voit pas bien. Mais les petits chiens souvent parfumés de l'odeur de leur référente ont tendance à générer un sentiment profond de rejet voir de colère chez certains chiens qui ne comprennent pas cette odeur. Et l'agressivité qui en résulte est purement instinctive. Ce type de cas de figure relève plus du soin émotionnel que de la communication animale.



RAISON 6: L'égo. Certains chiens n'ont pas l'intention d'agresser le chien en face mais se sentent valorisés par une posture offensive, parce qu'ils se trouvent impressionnants. Cette personnalité se développe souvent au sein de la porté, quand la maman ne s'interpose pas pour garder une forme d'équité entre les chiots.



RAISON 7: Le besoin de protéger sa nourriture. Cela se produit quand un chien n'a pas compris que chacun a à manger chez lui et que la nourriture n'est pas un enjeu à l'extérieur. Les chiens qui ont ce mode de pensée sont souvent des chiens qui ont connu la vie dans la rue et ont du s'y battre pour survivre. Pour ces chiens-là, la plus grosse erreur est de se balader avec des friandises pour récompenser les bonnes actions. Car ils se disent de suite "le chien en face vient prendre la friandise dans la poche de ma maitresse". De façon générale ce type de récompense par la gourmandise est contre productif chez les chiens réactifs avec leurs congénères pour cette raison. Je recommande aussi des les nourrir avant de sortir pour limiter ce phénomène.



RAISON 8: La possessivité envers la référente/le référent. Se produit souvent chez les animaux qui ont peur d'être remplacés et qui n'aiment pas que leur humain aille aimer, caresser, voir "adopter" le chien en face, ni même le complimenter. Cette attitude peut-être décuplée après l'adoption d'un nouvel animal à la maison (chien, chat, cheval ou autre), après une absence de l'humain référent (congé, voyage pour le travail, horaire d'absence plus long) ou après l'arrivée d'un enfant dans la famille. Ces chiens cherchent à renforcer leur place auprès de leur référent. Dans ce type de cas, il suffit souvent de les rassurer en communication animale, en parallèle des soins de Julian qui les apaisent.



RAISON 9: La peur qu'ils perçoivent de leur humain. En effet, si le référent pense un jour être en danger, du fait du quartier dans lequel il vit, parce qu'il fait nuit, parce qu'il y a beaucoup de voitures, parce qu'il y a regardé CSI MIAMI 1h plus tôt et qu'il y a vu des attaques qui lui restent encore en tête, et que quelque soit la raison, tout son être émane la "peur peur peur", le chien croit comprendre qu'il s'agit d'une demande de l'humain. Ce phénomène se produit aussi lorsque l'humain craint que son chien ait un comportement agressif, sans s'en rendre compte, il le projette et l'animal pense qu'il le demande. Ces cercles vicieux peuvent être interrompus par la communication animale, l'apaisement des deux parties, mais aussi par des exercices de visualisation positive du référent avant de partir en balade.



RAISON 10: Le manque de confiance en soi. Cela est paradoxal mais un chien peut se montrer agressif avec ses congénères pour essayer d'entrer en contact et de trouver sa place avec ses semblables. Cette agressivité est souvent mêlée d'excitation et de couinements. Le chien avance puis recule, et ne sait pas comment se comporter. Il peut remuer la queue, puis redevenir agressif, les signaux sont confus. Les balades collectives aident généralement à atténuer ce syndrome, et les sorties au parc canin sous surveillance également. Ces chiens manquent souvent de contact avec leurs semblables et en ont besoin (ce qui n'est pas le cas de tous les chiens, cela dépend de leur personnalité).



Dans chaque cas, ce phénomène d'agressivité sera amplifié par l'influence d'énergies négatives extérieures (conflits dans le foyers, ou présences d'entités, ce qui est très courant. Julian travaille systématiquement sur ce point pour que l'animal soit totalement débarrassé de tout bagage ne lui appartenant pas).



J'espère que cet article vous aura aidé à cerner la personnalité de votre chien s'il présente ce type de comportement. Cette agressivité avec les congénères est quelque chose qu'on travaille en séance DUO comportement. Si vous avez des questions, n'hésitez pas!



Passez une belle soirée!





+13523005682 (WhatsApp)




20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page