top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGenny K

ACCELERATION A L'OBSTACLE: 10 RAISONS pour lesquelles cela se produit!

INFO DU JOUR

J'entends souvent les gens dire qu'un cheval qui charge les barres n'aime pas l'obstacle. Ou à l'inverse qu'il adore ça. J'ai donc pensé vous lister les différentes raisons pour lesquelles les chevaux ont expliqué charger les barres dans les CA que j'ai faites en 5 ans:

Raison numéro 1: un cheval qui aime en effet l'obstacle mais se retrouve dans l'inconfort du fait d'un trouble visuel qui fait qu'il n'arrive plus à se placer correctement de lui-même aux abords. Il va charger la barre pour être retenu par le/la cavalier(e) qui va du coup les placer artificiellement, et ce sont souvent des chevaux qui cherchent absolument à partir sur des longues.

Raison numéro 2: un cheval qui cherche la main de sa/son cavalier(e) et qui n'a pas assez de contact. Le manque de contact pousse le cheval à l'excès à prendre des initiatives et il a besoin d'une main plus présente. Très souvent, les cavalier(e)s qui manquent de fermeté dans la main, (à comprendre que leurs doigts ne se ferment pas sur les rênes), sont aussi les cavalier(e)s qui ont des rênes qui se rallongent et qui finissent au final par tirer sur les rênes pour ralentir le cheval. Le/la cavalier(e) qui n'a pas de main du tout finit par devenir celui qui en a trop. Un grand paradoxe!

Cela nous amène à la raison 3: main qui tire = cheval qui tire. Parfois, il vaut mieux passer sur un mors dit "plus dur" et céder immédiatement côté cheval comme côté humain, qu'un mors dit doux mais que personne ne comprend ou ne respecte. A discuter avec son coach selon le niveau de réactivité du cavalier à la session.

Raison numéro 4: un excès d'enthousiasme, ça arrive oui avec souvent une impression chez le cheval que seul le barrage compte. et que même à l'entraînement, le chrono tourne et détermine la qualité du travail. Cette impression est souvent transmise par la mère dans les chevaux de lignée orientée CSO qui sont briefés dès leur naissance par les autres membres du troupeau.

Raison numéro 5: une façon pour le cheval d'exprimer qu'il veut faire de la compétition. Une fois le message passé, le cheval redevient gérable.

Raison numéro 6: une envie de se débarrasser de l'exercice qui génère trop de stress. Ces chevaux-là demandent généralement une autre discipline à la place.

Raison numéro 7: une douleur de dos qui leur donne envie de prendre plus d'élan pour sauter plus plat. Et cela peut être physique comme lié à une selle trop étroite qui comprime le garrot lorsque le cheval monte le dos. (raideur d'un antérieur souvent visible en fin de séance dans ce type de cas). Et ces chevaux-là ont plus de mal à se mettre sur la main et s'incurvent moins dans leurs virages. Ils font ce que j'appelle "tourner en paquebot".

Raison numéro 8: des ulcères gastriques qui rendent extrêmement réactif aux actions de jambe (mais ces chevaux montrent également souvent des signaux similaires au galop sur le travail au plat.) A noter toutefois, la compression abdominale qui se produit durant un saut peut réveiller un ulcère gastrique qui était en voie de cicatrisation et augmenter du coup ce phénomène.

Raison numéro 9: Trop de hauteur par rapport aux moyens du cheval, ce qui lui donne l'impression qu'en prenant plus d'élan, ça passe mieux. Et quand je dis "par rapport aux moyens", cela peut faire référence à ses capacités de façon générale, ou à sa condition physique à l'instant T (besoin de se muscler d'avantage pour faire fonctionner son corps différemment).

Raison numéro 10: un/une cavalièr(e) extrêmement stressé(e) qui génère cette attitude. Ce phénomène est alors généralement amplifié en concours.

La réponse à la question de l'accélération à l'obstacle n'est donc pas aussi simple qu'elle semble l'être et les origines sont diverses.

En séance, dans le service "troubles du comportement", nous travaillons à 2 avec Julian, car comme vous l'avez compris, de nombreux troubles du comportement, comme ici, ont souvent un lien avec un trouble physique qui doit être réglé autant que la part d'émotionnel.

J'espère que cet article vous aura été utile. Je vous souhaite une chouette journée. On vous embrasse!


70 vues0 commentaire
bottom of page