top of page
Rechercher

Nos animaux: l'arche d'alliance

Je me pose parfois, je prends du recul, je rumine un peu. Je fais le bilan de 3 ans frénétiques de CA, soins, échanges, communication, articles, audios, formations, livre. Je pense aussi à tout ce que j’ai vu, entendu, lu, de vous, à ce que je devine de votre évolution, à ce que je sais de source sûre par vos témoignages. Je me demande si j’ai réussi cette mission, ce qu’il manque, ce que j’ai loupé. Je m’autorise à penser aussi à ce que j’ai accompli.


La vie d’un animal change lorsque la parole est donnée, lorsque la santé est retrouvée. Je n’ai pas de doute sur ces points. Mais a-t-on assez parlé du rôle déterminant que vous jouez dans cela ? Ou que Dieu, par les Guides qui l’assistent, joue dans cela ?


Le mot est il passé à d’autres, aux enfants, à la famille, aux amis ?


Vous êtes des ambassadeurs, des porteurs de voix, j’ai foi dans La lumière que vous avez diffusée autour de vous, quand bien même je ne la vois pas. Mais parfois j’aimerais en être sûre…


Car je suis un communiquant animalier, c’est vrai. Mais au-delà de cela, je suis un messager. Aussi ma voix est sensée reconnecter aux animaux, aux végétaux, autant qu’au Ciel.


Je ne doute pas que vous parlez à vos animaux comme vous ne le faisiez pas avant, que vous les écoutez comme vous ne l’avez jamais fait, et c’est beau. Je ne doute pas que vous avez aussi appris à écouter votre corps qui parle, qui souffre pour votre âme, exulte vos émotions. Et c’est bien.


Mais qui a pris le pli de parler, et écouter le Ciel? Lui sans qui rien de tout cela n’aurait été possible…


Derrière chaque victoire, chaque guérison, chaque message, chaque cœur ému, chaque solution trouvée, chaque vérité révélée, c’est un Guide, un Saint, la Lumière elle-même, par le canal Christique, qui a trouvé sa place, en vous, en nous, entre nous.


Leur a-t-on dit assez merci à eux aussi ?


Je pense à Saint Padre Pio, Saint Antoine, Sainte Paraskevi, Sainte Marie-Madeleine, Saint Marie, Sainte Thecla, Saint François d’Assise, Saint Michel Archange, Saint Cyprien et Sainte Justine, nos anges gardiens, vos anges gardiens… Et Jésus Christ ? Qu’on appelle continuellement au secours, qu’on sollicite 20 fois par jours. Qu’on utilise pour ainsi dire, puisqu’il porte ce nom pour cette raison « Christ », « l’utilisé ».


Et si on les remerciait tous ce soir ces personnes là, sans qui rien n’est possible et qui continue humblement de nous servir, tous les jours ? Car ce sont bien des personnes, qui vibrent dans une autre dimension. Des êtres bien plus proches de nous que nous le pensons, qui comprennent tout, compatissent à tout, ne nous abandonnent jamais, même dans l’épreuve.


Je me dis que notre livre, à paraître bientôt, porte de façon condensé un éclairage complet sur tout ce qu’on a vécu ensemble, vous et nous, de l’animal vers le Ciel et du Ciel vers l’animal. Il établit en quoi nos aimés à quatre pattes sont nos tremplins spirituels, nos portes ouvertes sur l’autre monde, le bon, le vrai.


J’ai beaucoup formé à la communication animale. Certains depuis la pratiquent, chacun à son niveau. Je m’en réjouis. Mais ai-je assez formé à la prière, son acolyte, son indissociable ?


Alors à ceux qui voudront me suivre ce soir, et peut-être tous les autres soirs de nos vies :


« Je te remercie, toi, mon Guide inconnu, toi qui fut assigné à ma protection le jour de ma naissance. Je te remercie pour ton aide, ton Amour, ta patience. Je te parle peut être pour la première fois. Mais ce jour je décide de ne plus douter de toi. Tu es le pont qui me relie à la Lumière. Et si je t’ai perdu, faute de t’avoir sollicité, de t’avoir entendu, de t’avoir compris, ce jour je te rappelle à moi, par la force du coeur. Je demande ton assistance, pour comprendre. Ouvre-moi les yeux sur ce monde. Fais de moi l’animal que j’aurais du être. Reconnecte moi à cette part infime de Dieu qui m’anime, et à tout ce qui m’entoure et se trouve animé de cette même Lumière. Redonne-moi la Force de croire en demain. Permets-moi de me libérer de tout ce qui ne m’appartient pas. Ramène-moi à la terre comme le cheval qui se nourrit du sol. Ramène-moi au ciel, comme l’oiseau qui s’épanouit dans son vol. Ramène-moi à l’eau comme le poisson qui vogue dans les flots, ramène-moi au vent comme le chien qui s’élance au travers des champs. Ravive l’animal que j’aurais du être. Ne me laisse plus transformer ce monde. Mais laisse le monde me transformer. Laisse les animaux m’apprendre, me réapprendre. Permets-leurs de me ramener à Dieu. Puisque l’Arche d’Alliance, maintenant je le sais, c’est eux. Ainsi soit-il»


106 vues1 commentaire

תגובה אחת


KATHY Guilbaud
KATHY Guilbaud
21 באוק׳ 2021

Merci <3

לייק
bottom of page