top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGenny K

Nos animaux reviennent

Ils meurent c’est vrai, mais ils reviennent. Leur cycle de vie est court et souvent, ils nous accompagnent sous plusieurs formes au cours du temps. On a observé cela souvent lors des séances. Et sur un plan personnel aussi

Nous étions au restaurant quand nous avons eu cette prise de conscience, avec Julian, que Souchong était la réincarnation de son chien de travail Moy. Même énergie, même caractéristique, de la grosse tête, au caractère, à la relation, jusqu’au détail de la patte avant gauche avec des griffes noires devenu un sabot noir chez Souchong. Il n’en a pas toujours eu conscience lui-même, mais comme nous, a eu ce flash un soir, parce que c’était l’heure de s’en rendre compte. Il s’est souvenu que dans sa vie de chien, il posait sa tête sur le pied de Julian sous la table, lorsqu’il était au restaurant avec lui. C’est en se connectant à nous qui mangions qu’il a eu cette réminiscence.

Même chose il y a quelques jours avec Mieke. Nous revenions d’un petit galop dans les champs tous les quatre et nous commentions le fait que Mieke transpire sous forme de mousse à en devenir toute blanche. J’ai expliqué à Julian que j’ai connu une jument de club comme ça, avec cette même caractéristique. Et là : flash de nouveau, et frissons. Mieke et moi nous sommes regardées. Elle venait de voir la même chose que moi. Cette jument de club si parfaite que j’ai tant aimée et qui a marqué mon adolescence était revenue dans ma vie. Je l’ai toujours aimée, mais tout le monde l’aimait. Elle était belle, douce, extrêmement douée à l’obstacle, plusieurs fois championne des Yvelines dans les categories club et vice championne de France. Elle gagnait tout. De la grâce et une grande intelligence et surtout beaucoup beaucoup de cœur. On s’est souvenues ensemble des jours où elle me consolait quand j’allais à la porte de son box en pleurant mes peines d’adolescence. Elle a marqué mes premières CA à une époque où je ne comprenais pas encore que j’en faisais. Jamais je n’aurais cru que l’attachement que j’avais à elle était réciproque. Lorsque j’ai quitté la région parisienne elle a été mise en retraite, comme si sa destinée, sans que je ne le sache, était rattachée à la mienne, puis elle est décédée fin 2009 quelques mois après sa mise à l’arrêt. Mieke à 10 ans. Elle s’est donc réincarnée de suite, avec pour objectif de me retrouver.

La même chose se produit avec les enfants et les bébés vous savez... C’est important d’en parler aux mamans autour de vous ! Je me souviens de mon prof de fasciathérapie qui était un grand clairvoyant, Jean-Jacques, qui m’a dit un jour en me soignant « tu as essayé deux fois de saboter la grossesse de ta mère parce que tu ne voulais pas venir au monde et que tu ne voulais pas souffrir. Ils t’ont renvoyé une troisième fois et tu as accepté cette fois là. Demande à ta maman, elle a du faire deux fausses couches tardives avant toi ». J’ai donc consulté ma maman qui a confirmé avoir perdu deux enfants avant moi, un à 4 mois de grossesse et un à 6 mois de grossesse. Ma pauvre maman je l’ai faites souffrir… Mais je suis revenue

Je suis convaincue que ce post vous aura fait frissonner et vous aura fait penser à quelqu’un ou à un animal, parce qu’en vérité, ils reviennent tous, sauf s’ils ont la chance d’avoir fini leur cycle d’incarnation. J’espère que cette pensée vous aura donné du baume au cœur. Avec toute mon affection.

194 vues0 commentaire

Comments


bottom of page