top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGenny K

Soyez Cheval

J'accepte de me mettre à disposition, mais j'exige d'être bien traité, sinon je fuis. En cas extrême, je peux mordre mais cela veut dire que vous m'avez braqué, car ce n'était ni dans mon naturel, ni dans mes intentions initiales.


Parfois j'interprète mal vos intentions, parce que j'ai le karma d'une proie, et que des vies durant, j'ai été malmené, mangé, par vous, ou par d'autres espèces carnivores. Nous n'avons pas toujours été amis.


Apprivoisez-moi et je me plierai en 4 pour vous, par tous les temps, je vous porterai au bout du monde.


Mais moquez-vous de moi une fois, et vous n'obtiendrez plus rien. Vous serez évacués de mon environnement comme un siège éjectable et votre atterrissage sera peut être douloureux. Je ne suis pas sûre de me retourner pour regarder où vous en êtes. Je rentrerai chez moi, retrouver mes semblables.


Car c'est mon obsession, être avec ceux qui fonctionnent comme moi. Parce qu'ils sont les seuls à garantir mon harmonie intérieure. Je suis harmonie, c'est ma fonction. Je suis miroir de ce qui m'entoure ou m'a entouré. J'ai besoin de retrouver ceux qui partagent mes repas dans le silence en connectant leurs coeurs au mien. Ceux qui n'attendent rien de moi si ce n'est d'être.


Essayez d'être, à mes côtés, pas de faire. Alors on pourra combiner nos forces et palier nos Faiblesses.


Montrez moi ce qu'il faut faire plutôt que de m'y contraindre. Donnez moi des indices et j'irai là où il faut. Plutôt que de me donner des impulsions qui me conduiront n'importe où et vous obligeront à me réfreiner, faute d'avoir sur me mettre sur la bonne route.


Votre coeur et votre corps parlent, ils ne s'arrêtent jamais. Même si vous ne bougez pas. Ils vibrent. Faites les vibrer doucement, paisiblement.


Ne pensez pas que je cherche à manger. Que je cherche des câlins. Que je cherche l'amour.

Je cherche la paix.


Celui que je suivrai de coeur est celui qui m'apporte cette paix. Celui là aura fait sien le coeur de mes semblables.


L'humain que je suivrai est devenu cheval, il a appris à moins faire, moins penser, à respirer.

Ne cherchez pas la joie de vivre, cherchez la paix de vivre. Alors vous serez devenu cheval.


111 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page